Compte-rendu de la 1ère réunion des Bibliothécaires Musicaux, Médiathèque e Gradignan, le jeudi 23/04/09

Compte-rendu de la réunion du jeudi 23/04/09, Médiathèque de Gradignan

mediatheque gradignan

 Présents :

· Thierry AZNAR (Médiathèque de Saint-Médard en Jalles), Caroline CHUQUET (Médiathèque de Mérignac), Loïc CLEMENT (BDP de Gironde), Nicolas CLEMENT (Bibliothèque de Bordeaux), Laurent COUZI (Bibliothèque de Bordeaux), Martine DUCOURNEAU (Bibliothèque de Bordeaux), Laurence MODOLO (Artigues), Sylvette PEIGNON (Médiathèque de Gradignan), Thierry RICCO (Bibliothèque de Bordeaux), Albert-Christian SALABERRY (BDP Gironde), Hélène SALIO (Médiathèque Assia Djebar Blanquefort), Marianne TERRUSSE ( BDP Gironde) (Mission Prison Coopération CUB), Mathieu VENISSEAU (Médiathèque de Gradignan)

 

Objet de la réunion :

Première rencontre entre discothécaires de la CUB

Préambule :

Sortir d’une forme d’isolement en se confrontant à des réalités de travail et des structures différentes.

  • Prendre en compte les évolutions des pratiques des usagers.
  • Se retrouver pour discuter et mettre en place des projets concrets.
  • Se fédérer afin d’exister auprès des structures locales ou professionnelles.
  • Participation de chacun sur la base du volontarisme

 

Après l’évocation de pistes de coopération (voir en bas de document) et après un tour de table où chacun s’est présenté nous avons débattu des propositions suivantes :

1. Un site ressource :

L’idée d’avoir un site ressource d’un minimum d’informations concernant nos mails, nos identités, nos structures a réuni le plus de suffrages et s’est révélé le socle de base de toutes collaborations.

Plusieurs propositions ont découlées de ce principe de base :

Ce site ressource pourrait prendre la forme d’un blog, d’un site classique, d’une page netvibes…. .

On peut envisager une page Myspace avec liens sur le site vers notre blog commun ou sur nos bibliothèques

(Sur ce sujet : des renseignements vont être pris auprès de l’ACIM, de l’ARPEL… pour que plus concrètement lors de la prochaine réunion on puisse discuter de la nature d’un site ressource, son hébergement…)

Ce «site» doit être une source d’informations et être un relai sur ce qui se passe en Gironde au niveau musical, au niveau des formations proposées….

La création d’un «mail commun» nous paraît utile pour que les structures comme : «le RAMA» (réseau aquitain des musiques actuelles), «Allez les filles», « Musiques de nuit», «La FEPPIA» (etc) puissent envoyer les informations au nom du groupe (avec transfert sur nos messageries propres) …. Le mail commun nous permettrait également d’établir une liste de discussion locale.

Ce site nous permettrait une mutualisation de nos informations

L’idée de base de ce type de projet : ne pas partir sur un blog où des mises à jour régulières soient nécessaires….

Les informations concernant nos structures seront indiquées et mises à jour en cas de changement de mail, de tarifs… mais il n’y a pas de renseignements quotidiens à rajouter. De la même manière si on crée un onglet (une page…) concernant nos animations il suffira de faire un copié-collé. On a généralement tous un fichier informatique déjà saisi avec ces renseignements lorsque nous éditons un livret d’informations pour nos animations, pour nos formations….

2. Des commissions de travail :

Les commissions de travail ont suscité également l’intérêt. Il s’agirait de se réunir pour travailler concrètement autour d’un sujet donné.

–  Travailler autour du fonds local par exemple. : qu’est ce qu’on y met….

– Travailler autour de la musique numérique, la numérisation des fonds….

– La cité de la musique : comment mettre en valeur leur site, partager nos expériences….

– etc

Concernant les animations pourquoi pas créer une animation « commune » un temps fort mais pas dans l’immédiat.

Par contre une discussion s’est engagée à propos des animations : leurs succès, leurs déboires… Nous avons convenu que c’est en cela aussi qu’un groupe est intéressant pour pouvoir se conseiller ou pas des intervenants, des expositions .. Un bémol toutefois : .Attention à ne pas faire la même chose partout ! (Le relai d’informations permettrait entre autres d’éviter cela)

A cette première réunion étaient conviés les discothécaires de la CUB. Après discussion commune il a été décidé d’élargir le groupe des discothécaires à la Gironde. Le département (hors CUB) ne comprenant que 10 bibliothèques ayant un fonds musical.

 En conclusion

La majorité des participants a validé l’intérêt de pouvoir travailler ensemble. Afin de discuter plus concrètement de notre collaboration nous programmons une autre réunion dans une autre structure :

Le jeudi 11 juin à 10 h à Artigues

 

 

 

Voici les points évoqués en préambule de la réunion :

 

 

Quelques pistes de coopération :

 

è Un web coopératif

 

Nous pourrions envisager un blog, un site, un portail (la forme est à réfléchir) pour y mettre :

u nos coups de cœur

u des informations nationales et/ou locales sur la vie musicale

u des informations professionnelles nous concernant en national et/ou local

u des informations concernant nos expositions, nos animations

u … (etc)

 

 

è Un site relai d’informations professionnelles sur les formations nous concernant en national et/ou local

Ce site nous permettrait de :

 

u mettre en avant nos formations

u relayer nos formations en interne (BDP…)

u être une force de propositions sur nos demandes de formations et nos besoins

 

è Des rencontres

 

u Organiser des rencontres régulières dans nos bibliothèques respectives 1 à 2 fois par an (ou +) pour échanger nos informations, nos points de vue sur nos métiers….

 

 

è Partager un fichier mail commun

 

u La simple création d’un fichier de nos adresses mails mis à jour serait une base pour savoir qui sont les discothécaires girondins et comment se contacter.

u

u On pourrait également créer un intitulé commun ou un nom de groupe type « discothecaires33 » (par exemple) qui fonctionnerait exactement sur le principe d’un liste de discussion. On pourrait envoyer à tous d’un clic une information, poser une question (etc) et communiquer entre nous.

 

 

 

è Catalogage commun

 

Nous pourrions avec l’accord de nos collectivités ouvrir nos ports à l’importation de notices de nos serveurs.

 

Concrètement pour la majorité d’entre-nous nous travaillons avec le logiciel Opsys. Ce logiciel nous permet de récupérer les notices de la BNF et d’autres médiathèques ayant donné leur accord pour cela. Nous pourrions avec l’accord de nos collectivités autoriser via Opsys l’interrogation de nos catalogues respectifs. De nombreux logiciels de bibliothèques proposent aussi cette option. Il suffit juste d’avoir un serveur norme Z3350.

 

è Présentation de nos fonds :

 

Nous pourrions créer une page de présentation de nos services musicaux , faire un état des lieux des fonds musicaux en Gironde. Et indiquer nos conditions de prêt, nos tarifs…..

 

è Être un relais local d’une association nationale :

 

Constituer un groupe nous permettrait d’être un relais pour des associations nationales type ACIM (association pour la coopération des professionnels de l’information musicale) , l’ABF, ARPEL…

 

è Commissions de travail :

 

Nous pourrions organiser des réunions de travail autour de thèmes comme l’animation, la numérisation des fonds… (etc)

 

Posted in Compte-rendus des réunions BIMUDAQ, Journée Professionnelle | Tagged as: , ,